Le Deal du moment : -34%
Bosch 2607017160 Coffret clé à cliquet ...
Voir le deal
17.22 €

Lettre ouverte des membres de la Tribune Boulogne - 03/2010

Aller en bas

Lettre ouverte des membres de la Tribune Boulogne - 03/2010 Empty Lettre ouverte des membres de la Tribune Boulogne - 03/2010

Message par Le Dobermann le Mar 30 Mar - 5:55

Ce message n’est pas un communiqué "officiel" du kop ou de quelconque entité. Ce message exprime le ressenti commun d’un certain nombre d’individus de la Tribune Boulogne, concernant la situation actuelle.

Mais avant le rétablissement de sombres vérités, nous souhaitons rentre hommage à l'un des notres. Un frère, un ami, un pote pour certains, une simple connaissance pour d'autres, mais un membre du Kop à part entière. Un ami tombé sous les coups de lâches qui ne lui ont laissé aucune chance.

Yann nous ne t'oublierons pas. Les mots importent peu, seules les pensées sincères comptent.

En effet depuis ce 28 Février 2010, et le lynchage de Yann, nous voyons de très nombreux messages de membres de la tribune Auteuil, ainsi que de la tribune G. Messages divers et variés, mais allant tous dans la même sens, celle de la victimisation à outrance.

Victimisation devant le Paysage Ultra Français, mais également plus surprenant, devant les médias, les politiques, notre club etc.…
Pourtant n’oublions pas que la seule véritable victime est notre ami Yann. Tentative d’explication hasardeuse et unilatérale, car depuis le début de cette tragique histoire, il n’y a que les Supras, Grinta et Authentiks qui s’expriment.

Sans rentrer dans un débat stérile, nous nous permettons de revenir un peu en arrière pour mieux cerner les arcanes de ce « conflit ».

Depuis des années, des tensions existent entre divers groupes au sein du microcosme parisien.

Il convient également de rappeler, que suite à l'agression gratuite la saison dernière sur 2 membres de la Tribune Boulogne par des membres du groupe Supras Auteuil aux alentours du Parc des Princes, de nombreuses réunions entre représentants des tribunes Boulogne et Auteuil, ont eu lieu en vue d'apaiser et de désamorcer tout conflit ou mal-entendus qui auraient pu y mener.

Nos engagements et responsabilités respectifs étaient pris en connaissance de cause.

Néanmoins, une frange de jeunes Supras n'a pas jugé bon de s'y soumettre et a à plusieurs reprises franchie la ligne blanche.
Tout à dégénéré depuis le match en terre Bordelaise, mais les explications ne sont pas aussi racoleuses que l’on veut bien vous faire croire. Il y a bien eu un membre d’une section du psg qui à pris des coups à cause du port d’un autocollant politique au milieu des ultras d’Auteuil.
Personne ne le connaissant au niveau des affluents du kop, cela aurait pu passer. Mais à la mi-temps, les courageux membres du groupuscule appelé k-soce team (groupuscule majoritairement racaille / antifa et membre des Supras Auteuil) ont agressé gratuitement deux membres connus de notre kop. S'en est suivi une empoignade entre plusieurs membres des deux tribunes rapidement séparée par les stewards.
Ces personnes ont été attaquées de manière libre et décomplexée pour le simple fait d'être connues comme fréquentant la Tribune Boulogne.

Depuis cette affaire, des membres du groupe Authentiks avaient entrevus ceux de la Tribune Boulogne, pour leur expliquer qu'ils ne souhaitaient pas subir les conséquences des actes des Supras Auteuil et qu’ils laissaient à cette obscure k-soce team le soin et l’entière responsabilité de leurs actes. Cette revendication fût dans un premier temps prise au sérieux par les membres de la Tribune Boulogne. Néanmoins, elle fut rapidement remise en question suite à des rixes menées conjointement entre Supras et Authentiks envers des personnes identifiées comme appartenant au Kop Boulogne. Fin de la parenthèse concernant les débuts de ce tragique conflit.
Il est donc désormais étonnant de voir les attitudes actuelles des groupes Supras Auteuil, Authentiks et Grinta se revendiquant d’un mouvement contestataire et plutôt « underground ». Durant des années, deux de ces groupes (les Grinta ne s'étant constitués qu'il y a quelques mois), luttaient contres la répression, contre les dirigeants du club, contre la politique du gouvernement, contre les médias. Aujourd’hui le temps ne semble plus à la lutte, désormais c’est une ère de copinage d’intérêts qui est mise en place.

Leur premier coup fut l’appel aux médias et à leurs sympathies naturelles. Des comptes-rendus biaisés envoyés à leurs amis de So Foot ou de l'Equipe et autres quotidiens bienveillants. Puis voyant le premier « Flop » de cette tentative de manipulation des masses, certains individus des bureaux et/ou noyaux de groupes ont écrit un communiqué poignant (sic.), pensant ainsi s’attirer la sympathie de ces mêmes médias. Au delà de salir la réputation d'un homme, nouveau « flop », personne n’est dupe.

Devant ces tentatives désespérées et désespérantes, sachant pertinemment qu’une ligne a été franchie, que leurs groupes sont sur la sellette, que leurs membres risquent des peines de prisons ou autres, ils adoptèrent un nouveau comportement (le même qu’usèrent certains feu Tigris Mystic en leur temps) : celui de la collaboration à outrance !
Collaborer avec le système qu’ils disaient pourtant combattre jusqu’à présent. Drôles de rebelles...
Il n’y a pas si longtemps, ces « ultras » disaient de certains membres du kop qu’ils vivaient dans un monde obsolète, celui des «années 40». C’est un point de vue, mais pourtant sur les derniers faits, nous pouvons affirmer que la technique de « com' » de la coalition Auteuil / Tribune G ressemble à s’y méprendre à une période sombre de l’histoire de France, celle de la collaboration et de la délation.

Car comment appeler autrement, la liste d’une cinquantaine de noms envoyée à la LICRA et au Ministère de la Jeunesse et des Sports ???

N’arrivant pas à combattre leurs « ennemis idéologiques » par les moyens plus conventionnels du mouvement « Tribunes », certains sont prêts à user de moyen beaucoup plus perfides et sournois : L’envoi anonyme de noms de personnes susceptibles d’être proches de l’extrême-droite et/ou de causer des troubles.
Est-ce ça être ultra en France ? Est-celà être un citoyen comme ils l'aimaient à dire dans leur communiqué ??
Probablement que oui… car le combat contre l’intolérance n’a pas de règles établies.
Tout est bon pour éradiquer la « bête immonde » même la dénonciation anonyme et calomnieuse....

Continuez à vous ridiculisez de jour en jour,
continuez à jouer les victimes devant la France entière,
continuez à pleurer devant les médias et les politiciens,
continuez à tenter d’expliquer les faits de ce 28 Février,
contnuez à vouloir jouer aux opportunistes,
continuez à balancer, dénoncer, cautionner, insulter, calomnier ….
Continuez .................
Le Dobermann
Le Dobermann
Admin

Nombre de messages : 222
Club : Tribune-Ultra
Tribune / Groupe : Staff
* : Lettre ouverte des membres de la Tribune Boulogne - 03/2010 Tuboutonxy5

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte des membres de la Tribune Boulogne - 03/2010 Empty Re: Lettre ouverte des membres de la Tribune Boulogne - 03/2010

Message par Auxerre Spirit 81 le Mar 13 Avr - 22:49

Chacun son point de vue !!
Auxerre Spirit 81
Auxerre Spirit 81

Nombre de messages : 39
Club : Auxerre
Tribune / Groupe : Kop leclerc/indep
* : Lettre ouverte des membres de la Tribune Boulogne - 03/2010 824og2

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser