Le Deal du moment : -63%
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
Voir le deal
219 €
-44%
Le deal à ne pas rater :
Fauteuil gaming Arozzi TORRETTA noir
139.99 € 249.99 €
Voir le deal

Plan de mesures anti violence à Paris

Aller en bas

Plan de mesures anti violence à Paris Empty Plan de mesures anti violence à Paris

Message par Le Dobermann le Mar 25 Mai - 13:41

PSG : Les mesures qui doivent tout changer - 08/05/2010

Source : Le Parisien

Le PSG s’apprête à annoncer un plan de mesures pour tenter d’éradiquer la violence chez ses supporteurs. Nous vous en présentons six, une septième à l’initiative du président Robin Leproux étant en voie de finalisation. Ces nouvelles dispositions pourraient aussi s’accompagner d’un réaménagement des contrôles aux abords du Parc, en collaboration avec la préfecture de police de Paris.

1- Plus d’abonnement dans les virages
La direction parisienne a décidé de ne plus vendre d’abonnements en tribune Boulogne, Auteuil et G, là où sont installées les associations de supporteurs les plus virulentes (Supras, Authentiks, Grinta), récemment dissoutes par les pouvoirs publics. Désormais, les billets donnant accès à ces travées seront vendus au match. Cette décision est la clé de voûte du projet du président Leproux. Sur 20 000 abonnés environ cette saison, il y en a 13 000 dans ces trois tribunes : 6 000 à Auteuil, 5 000 à Boulogne et à peu près 2 000 en G. En procédant ainsi, le club, en accord avec son actionnaire Colony Capital, est prêt à voir sa recette billetterie chuter sensiblement, mais il a prévu de la compenser autrement.

2- Hausse des prix dans les kops
Supprimer les abonnements dans les virages Auteuil et Boulogne pourrait permettre à la direction parisienne de vendre le billet entre 20 et 30 € dans ces tribunes populaires. Les calculs ont été faits par Philippe Boindrieux, le directeur général. Pour un abonné à l’année, une place en virage lors d’un match de championnat coûte en moyenne 8 €. Or le prix d’une place vendue aux guichets un soir de match en tribune Boulogne s’élève à 25 €, soit un différentiel de 17 €… En augmentant sensiblement les prix, le PSG espère faire le tri parmi ses supporteurs et compenser financièrement une baisse de l’affluence globale au Parc.

3- Débaptiser Auteuil et Boulogne
Cette mesure, extrêmement symbolique, est celle qui va susciter dans un premier temps le plus de réactions parmi les inconditionnels du PSG.
En effet, afin de casser la mauvaise image des deux virages, les tribunes Auteuil et Boulogne vont être débaptisées. Fini donc l’identification et l’appartenance à l’une ou l’autre. Dans la culture supportrice parisienne, on était soit d’Auteuil, soit de Boulogne et il fallait choisir son camp avant même parfois d’être fan du PSG.
Cela impliquait d’appréhender le soutien à l’équipe d’une façon particulière (sur le modèle anglais pour Boulogne, plus près du tifoso italien à Auteuil) et, ces derniers temps, d’affirmer ouvertement des convictions politiques opposées. Les futurs noms de ces tribunes ne sont pas encore trouvés mais pourraient faire l’objet d’une consultation auprès des supporteurs.

4- Création d’une tribune famille
C’est une volonté forte du président Leproux. Créer un espace famille, côté Boulogne ou Auteuil. Des conditions tarifaires favorables seront proposées aux familles (exemple : pour une place adulte payée, une place offerte pour un enfant). Le quota d’invitations sera largement revu à la hausse en faveur des écoles, partenaires du club ou de la fondation. Pour le reste du Parc des Princes, les services marketing réfléchissent à de nouvelles formules (package famille, passe exclusif sur quelques matchs…). L’objectif affiché est de favoriser la mixité au sein des tribunes, et plus particulièrement dans celle de Boulogne, réputée pour être nationaliste. Le PSG veut donc casser les préjugés et les habitudes. Pour cela, le club doit pouvoir totalement contrôler la vente des places dans ces virages.

5- Identifier chaque spectateur
Cette mission n’est pas la plus simple à mettre en place. Techniquement surtout. La direction du club veut pouvoir connaître chacun des spectateurs qui garniront le Parc la saison prochaine. Les billets seront nominatifs et pour les obtenir il faudra présenter une pièce d’identité. D’autres moyens d’identification sont aussi à l’étude. Toute personne en état d’ébriété se verra également refuser l’accès au stade et conduite au poste.

6- Réorganiser les déplacements
Le PSG a décidé de gérer complètement les déplacements de ses supporteurs. Comme il le faisait il y a quelques saisons. Ceux qui décideront de suivre leur équipe à l’extérieur seront encadrés par le club depuis le départ de Paris jusqu’au retour dans la capitale. Le PSG affrétera lui-même les moyens de transport dans lesquels seront présents des stadiers. Ces derniers devront veiller à ce qu’il n’y ait ni drogue ni alcool consommés, ni aucun débordement lors du voyage. Si un individu devait avoir un comportement répréhensible à cette occasion, il pourrait même se voir interdire l’entrée au stade. Les déplacements individuels seront interdits. Pour ces déplacements, il ne devrait plus être possible d’acheter des billets hors du circuit mis en place par le club.
Le Dobermann
Le Dobermann
Admin

Nombre de messages : 222
Club : Tribune-Ultra
Tribune / Groupe : Staff
* : Plan de mesures anti violence à Paris Tuboutonxy5

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser